Raphaël le Panda conduit un Océan

by Georges la Saucisse

/
  • Streaming + Download

    Includes high-quality download in MP3, FLAC and more. Paying supporters also get unlimited streaming via the free Bandcamp app.
    Purchasable with gift card

      name your price

     

1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
16.
17.
18.
19.
20.
21.
22.
23.
24.
25.
26.
27.
28.

about

Un grand Conte de Noël collaboratif publié en Novembre 2019 !

Playlist PeerTube : peertube.desmu.fr/my-account/video-playlists/b004e69f-0478-45ea-b712-90d88ebdfa74

Playlist YouTube : www.youtube.com/playlist?list=PLd_C96YaceyvpGKeB1rr4Z8UM5qHChz16

credits

released November 1, 2019

Mots proposés par :
- Artax - The Racoon
- Daruard
- Drumaturgie
- Kabamazol
- La Sainte Fougère
- Lefra_
- Mulet TyronMan
- Olomorn
- Paul Position
- sinayX Ledéglingo
- Tom4S
- ZerOcarina

license

tags

Track Name: Raphaël le Panda
Il était une fois, dans un pays fort lointain, il y a fort longtemps, sous une pluie fort battante, vivait un étrange panda.
"Bonjouuur, je suis Raphaël le Pandaaa !"
Étrange entre autres du fait qu'il était capable de s'incruster dans la narration de son récit pour briser le rythme et casser les pieds du narrateur.
"Je suis un pandaaa !"
Personne ne savait vraiment d'où lui venait ce don, ainsi que les dizaines d'autres dons grotesques desquels avait été affublé ce panda si particulier.
"Je suis un particulieeer, car je n'ai pas de numéro SIREEET !"
Il en avait tiré un caractère et une vie indescriptibles, tant et si bien qu'un conte entier ne suffirait pas à décrire tout ce qu'il a pu faire et tout ce dont il pourrait être capable.
"Oh bah c'est dommaaage, j'adore parler de mes péripétiiies, parce que péripétiiie c'est un mot amusaaant !"
Mais avant de débuter notre histoire, nous allons malgré tout lui faire plaisir en évoquant cinq de ses faits passés et potentiels faits futurs, afin que l'on puisse essayer de davantage décrypter le personnage.
"Je vais me décryptibleeer !"

Premier fait. Il a un jour commandé une pizza aux olives. Et après avoir mangé les noyaux des olives, il a jeté la pizza.
"J'avais plus faiiim."
Deuxième fait. Il a travaillé un jour à l'État Civil, et devait enregistrer une naissance d'un bébé s'appelant Sylvain. Et il l'a épelé S-Y-L-V-1-1.
"J'ai éternué au moment de taper le uuun, depuis le bébé s'appelle Sylvonze et c'est un très joli prénooom."
Troisième fait. Il a organisé un événement pendant un week-end où il filmait un gant immobile sur un plan fixe pendant 24 heures, qu'il a appelé Les 24 Heures du Gant.
"J'avais invité plein de gens qui aimaient les voitures et qui habitaient dans la ville du Maaans, mais personne n'est venuuu."
Quatrième fait. Il s'est lancé dans l'agriculture, mais ne se levait pas avant 11 heures du matin, alors sa ferme a fait faillite.
"Après une grasse matinée, les animaux étaient davantage reposééés. Les vaches faisaient du lait plus mouuu."
Cinquième fait. Vu qu'il n'a pas les moyens d'acheter toutes les musiques qu'il écoute, il a développé sa propre technique de piratage : dès qu'il croise une voiture qui passe de la musique très fort, il court après avec un dictaphone pour enregistrer les chansons.
"Et quand il pleut, je peux les enregistrer au format FLAAAC, du coup la qualité est encore meilleuuure."

Mais dans le cadre de ce conte, nous allons parler d'une histoire plus farfelue encore, qui pourrait potentiellement être son histoire la plus farfelue. La fois ... où Raphaël le Panda a conduit un océan.
"Aaaaah, ça a l'air sympa comme histoiiire, j'ai hâte de la découvriiir !"
Mais c'est ce qu'il vous est arrivé le mois dernier.
"Ah booon, il m'arrive de ces truuucs ..."
Ah ça c'est sûr.
Track Name: Le Requin Bassiné
Notre histoire se déroule à Hertzenfoulchenheim en plein été. Pour l'occasion, le village se change en station balnéaire géante prompte à accueillir bon nombre de touristes pour leur vendre des babioles sur le thème de la chaleur. Cet événement était si populaire qu'il se déroulait sur une plus longue période d'année en année.

Cette période, Raphaël le Panda l'appréciait énormément. Mais vu qu'il appréciait énormément toutes les saisons de l'année, ça se voyait pas tant que ça. Comme à son habitude, il déambulait dans les rues sans objectif particulier, en saluant l'intégralité des personnes qu'il croisait sur son chemin, qui lui rendaient bien.
"Bonjouuur !"
"Euh ... 'jour."
"Bonjouuur !"
"Bonjour."
"Bonjouuur !"
"Écoutez j'ai perdu mon travail donc ma journée est pas
"Bonjouuur !"
"Bonjour."
"Bonjouuur !"
"Euh, re-bonjour du coup."
"Bonjouuur !"
Là il venait de saluer un lampadaire.
"Bonjouuur !"
"Non mais ça fait trois fois qu'on se croise, à un moment il faudrait songer à

Et après avoir salué plusieurs centaines de personnes, Raphaël rencontra un requin avec une bassine sur la tête.
"Bonjouuur !"
"RREUUURGH, JE SUIS LE REQUIN BASSINÉ. JE SUIS BASSINÉ DU LAXISME DU GOUVERNEMENT SUR SA POLITIQUE D'ACCUEIL DES ÉTRANGERS, ALORS JE DÉNONCE CE LAXISME EN FAISANT DES VIDÉOS SUR INTERNET OÙ JE JOUE UN PERSONNAGE QUI EST L'INCARNATION DU MAAAAAL."
"Enchantééé, moi c'est Raphaël le Pandaaa, mais je me suis déjà présenté dans le chapitre précédeeent !"
"ET DANS LE CADRE DE MES VIDÉOS, J'AI ÉTÉ GRACIEUSEMENT INVITÉ PAR LA VILLE D'HERTZENFOULCHENHEIM QUI M'A INVITÉ À SON FESTIVAL D'ÉTÉ. VOUS ÊTES SUR MON STAND ET JE PEUX VOUS VENDRE MON LIVRE DÉDICACÉ."
"C'est un beau bateau que vous avez lààà."
"OUI, JE SUIS UN REQUIN, DONC MON STAND EST EN FORME DE BATEAU, IL REPRÉSENTE NOTRE NATION QUI EST SUSCEPTIBLE DE COULER À TOUT MOMENT FACE À L'INVASION DES ÉTRANGERS. MAIS COMME NOTRE NATION, IL DISPOSE D'UNE SOLUTION EN LUI QU'IL N'OSE PAS DÉPLOYER."
"J'espère que c'est un pont-leviiis, quand il y a un pont-levis sur un bateau, alors on peut entrer dedaaans."
"... MMMH, VOUS AVEZ L'AIR D'ÊTRE UN TYPE COMPLÈTEMENT PAUMÉ, VOUS AVEZ LE PROFIL PARFAIT POUR REJOINDRE MES SERVILES ESCLAVES DANS MON PROJET."
"Chiiic ! J'aime bien découvrir de nouvelles activitééés ! Qu'est-ce qu'il faut que je faaasse ?"
"VOUS FEREZ PARTIE DES FIGURANTS DE MES VIDÉOS, VOUS SEREZ À MON SERVICE ET AIDEREZ LA NATION À DÉPLOYER LA SOLUTION."
"Supeeer ! Est-ce que je verrai le pont-leviiis ?"
"Non, mais en fait j'ai pas de pont-levis. PAR CONTRE, VOUS POUVEZ ENTRER PAR CETTE PETITE PORTE À L'ARRIÈRE."
Et Raphaël s'exécuta, tout en se dandinant de joie à l'idée de s'amuser un peu.
Track Name: Les Clapotis du Bateau
En entrant dans le bateau par la petite porte, Raphaël put non moins constater qu'il avait fière allure. Colombages et dorures recouvraient l'ensemble du capot interne de la structure. Impressionné par la qualité de ces enluminures, le Panda ne put s'empêcher de pousser un cri d'admiration.
"Oooh, c'est beaaau ! Mais ça sert à quoiii ?"
"CE SONT DES DÉCORATIONS DE LA GRANDE ÉPOQUE DE NOTRE NATION QUI A EU LIEU VOILÀ TROIS CENTS ANS, QUAND NOTRE IDENTITÉ N'ÉTAIT PAS ENCORE SOUILLÉE."
"Oooh, ça veut dire que ça sert à rieeen !"
"FAITES DONC PLUTÔT CONNAISSANCE AVEC MES SERVITEURS, LES BASSINÉS ! ILS SERONT VOS COMPAGNONS DE CHAMBRÉE POUR LES PROCHAINES SEMAINES."

La pièce était remplie de copies carbone de gugusses avec une chemise blanche, un pantalon noir et des bassines sur la tête, comme dans les films d'horreur et les chaînes de restauration rapide. Néanmoins, le sol du bateau était systématiquement creusé au niveau de leurs pieds, laissant donc accessibles de petites flaques dans lesquelles il était possible de marcher.
"Vous ferez attentiooon, vous aurez les pieds trempééés !"
"NON AU CONTRAIRE, IL S'AGIT LÀ DE LA SOLUTION DONT JE PARLAIS TOUT À L'HEURE. VOUS ÊTES À BORD DU PREMIER BATEAU AU MONDE CAPABLE DE CONTRÔLER LES FLOTS SUR LESQUELS IL NAVIGUE. POUR QUE CELA FONCTIONNE, CHAQUE BASSINÉ DOIT ACTIONNER LES FLAQUES SUIVANT UN LÉGER SYSTÈME DE CLAPOTIS. EN TAPOTANT LÉGÈREMENT AVEC LEURS PIEDS SUR LES FLAQUES, ILS CRÉENT DES ONDES DE CHOC S'AMPLIFIANT DANS LES FONDS MARINS, DÉTRUISANT AINSI PROGRESSIVEMENT L'ÉCOSYSTÈME ET LES GLACIERS DES PÔLES, QUI FONDENT ALORS PLUS VITE DU FAIT DE LEUR DIVISION."
"Saperlipopeeette, heureusement que vous avez précisé que vous êtes un personnaaage, ça ferait vraiment peur sinooon !"
"JE PROFITE DE CETTE MANIE QU'ONT LES BIEN-PENSANTS À TOUT RAPPORTER À CE SUJET POUR LE RÉCUPÉRER À MON COMPTE, GAGNER À TERME EN MÉDIATISATION PAR CETTE OPÉRATION, ET PROFITER DE CETTE NOUVELLE TRIBUNE POUR ALARMER LA POPULATION SUR LA FIN DE NOTRE CULTURE."
"Alors vous rendez l'urgence climatique encore plus urgente pour parler en fin de compte d'un sujet qui n'embête que vouuus ?"
"SI VOUS ACHETIEZ MON LIVRE, VOUS VERRIEZ QU'IL N'EMBÊTE PAS QUE MOI. L'AFFLUX DES ÉTRANGERS MÈNERA À LA FIN DE NOTRE CIVILISATION."
"Et moi je viens pas d'Hertzenfoulchenheim mais du Village Voisiiin. Du coup je suis un peu un étranger aussiii."
"VOUS N'AVEZ SURTOUT RIEN À FAIRE SUR CE BATEAU ALORS. VOTRE CULTURE N'EST PAS LA NOTRE, RESTEZ CHEZ VOUS."
"Mais c'est vous qui m'aviez invité initialemeeent, et vous avez aussi été invité par Hertzen
"RENTREZ CHEZ VOUS J'AI DIT, VOS VALEURS NE SONT PAS COMPATIBLES AVEC LES NÔTRES."

Sentant que finalement, Raphaël n'allait pas s'amuser tant que ça sur ce bateau, il se dirigea vers la petite porte par laquelle il était entré ... puis il trébucha entièrement dans une des flaques, ce qui provoqua une immense onde de choc propulsant le bateau et tous ses occupants dans les airs ! La grand-voile étant dressée, le vent emporta également le bateau très loin des côtes d'Hertenfoulchenheim. Sachant que la ville n'avait pas de zone côtière, c'est dire la distance qu'il avait déjà parcouru !
"NOOON, QU'AVEZ-VOUS FAIT ? IL NE FALLAIT QUE CLAPOTER DANS CES FLAQUES, ET VOUS VOUS ÊTES COMPLÈTEMENT JETÉ DEDANS COMME UN BALOURD."
"Oups pardooon, mais il y a des trous dans le soool, alors c'est facile de tombeeer !"
"C'EST CE QUE JE VOUS AI EXPLIQUÉ TOUT À L'HEURE*ponk*
Le mat du bateau s'était violemment retourné, en percutant le Requin Bassiné de plein fouet au visage, l'envoyant très loin du bateau dans une toute autre direction.
Au fil du voyage, les Bassinés tombaient également peu à peu du bateau. Tant et si bien qu'en retombant dans l'océan, le bateau était vidé de tous ses occupants ... sauf de Raphaël le Panda, qui était resté coincé dans sa flaque, et qui était désormais ... seul dans un bateau au milieu de l'océan.
Track Name: Soixante Coucous
Raphaël était parvenu à sortir de sa flaque en étant seulement un peu sonné. En ouvrant la petite porte par laquelle il était entré initialement, il ne vit que de l'eau à perte d'horizon. Alors il décida de monter les escaliers pour rejoindre le pont, puis la vigie. En regardant tout autour de lui, il poussa plusieurs cris pour appeler à l'aide, dans l'espoir que quelqu'un l'entende.
"Coucouuu ? ... Coucouuu ? ... Coucouuu ? ... Coucouuu ? ... Coucouuu ? ..."
Raphaël ne connaissait qu'un seul mot pour appeler à l'aide.
"Coucouuu ? ... Coucouuu ? ... Coucouuu ? ... Coucouuu ? ... Coucouuu ? ... Coucouuu ? ... Coucouuu ? ... Coucouuu ? ... Coucouuu ? ... Coucouuu ? ..."
Là il avait seulement fait un quart de tour depuis le début, donc 75% de l'océan l'entourant ne l'avait théoriquement pas entendu.
"Coucouuu ? ... Coucouuu ? ... Coucouuu ? ... Coucouuu ? ... Coucouuu ? ... Coucouuu ? ... Coucouuu ? ... Coucouuu ? ... Coucouuu ? ... Coucouuu ? ..."
Raphaël est une personne qui se lasse très peu en général dans la vie.
"Coucouuu ? ... Coucouuu ? ... Coucouuu ? ... Coucouuu ? ... Coucouuu ? ... Coucouuu ? ... Coucouuu ? ... Coucouuu ? ... Coucouuu ? ... Coucouuu ? ... Coucouuu ? ... Coucouuu ? ... Coucouuu ? ... Coucouuu ? ... Coucouuu ? ..."
Je conçois que c'est pas le chapitre le plus intéressant de cette histoire. Mais bon, c'est pas simple de trouver quelque chose à raconter quand on a battu le boss de fin au bout de trois chapitres.
"Coucouuu ? ... Coucouuu ? ... Coucouuu ? ... Coucouuu ? ... Coucouuu ? ... Coucouuu ? ... Coucouuu ? ... Coucouuu ? ... Coucouuu ? ... Coucouuu ? ... Coucouuu ? ... Coucouuu ? ... Coucouuu ? ... Coucouuu ? ... Coucouuu ? ... Coucouuu ? ... Coucouuu ? ... Coucouuu ? ... Coucouuu ? ... Coucouuu ? ..."
C'est bon, il avait fini son tour et obtenu son diplôme d'imitateur d'horloge suisse.
"Oh choueeette ! Merci beaucouuup !"
Mais cette joie fut de courte durée quand le Panda s'était aperçu que son appel était resté oreille sourde.
"Bon bah on dirait qu'il y a persooonne."
Le centre de l'océan était effectivement connu pour être une zone peu fréquentée à l'année.
"Allez, je refais un tour d'appel pour être sûûûr."
Et bien non, je viens de recevoir une mise en demeure me rappelant que la vitesse d'un Conte de Noël est limité à soixante coucous par heure.
"Bon bah je suis perduuu ..."
Track Name: Un Naufrage dans Longtemps
Le placard du bateau s'ouvre, et c'est réussi ! Raphaël le Panda et Robot-Raphaël parviennent à en sortir avec toute aisance !
"Aaah, le bateau est iciii ! Bravooo ça a marchééé !"
"Oui-i-i, nous avons réussi-i-i, vi-i-ite, nous devons trouver la planche d'incantatio-o-ons !"
Les deux gugusses se précipitèrent vers la cabine du capitaine et y trouvèrent le bureau maléfique sans problème. La planche d'incantations était toujours greffée sous la table, et Robot-Raphaël pouvait sortir son dictionnaire.

Les pages se tournèrent toutes seules à l'approche du bureau, révélant les dix mots suivants, que Raphaël prononça à voix haute.
"bambariserieeez ... raffermeeez ... rebeeecs ... arrimééées ... oscilleeez ... emancéeeens ... larmorieeens ... compulsivisaaasse ... chafouilleraiii ... biddééé"
Sur la fin du dixième mot, la planche se brisa instantanément ... juste en se cassant en deux avec un petit "crac".
"Oooh, je suis déçuuu, je pensais que ça allait faire des étincelles, de la lumière et des explosiooons, ça aurait été joliii."
"Et bien no-o-on, c'est une planche des Enfe-e-ers, pas un spectacle de sainte-ouai-i-ive."
"Bon du coup c'est booon ? On peut retourner dans notre époooque ?"
"Pas enco-o-ore, il faut sur-détruire la planche pour s'assurer qu'on peut pas la reconstitue-e-er."
"Et comment on fait çaa
Sans laisser le temps à Raphaël de finir sa voyelle prolongée, Robot-Raphaël arracha la planche-métal collée sur son ventre, révélant une quantité impressionnante de micro-câbles cachés dans son corps. Des câbles qui faisaient de la lumière et des étincelles !
"Oooh, je suis surpriiis, je pensais pas que ça allait être si joli là-dedaaans !"
Robot-Raphaël prit une poignée de ces câbles ...
"Et maintenant voilà les explosio-o-ons !"
... et donna un coup dans la planche d'incantations avec, provoquant une onde de choc !

Raphaël le Panda au sommet de sa vigie n'avait rien suivi, il appelait toujours à l'aide, mais avait senti l'onde de choc.
"Ça doit être le veeent, il est fort en cette saisooon."
Puis il continua d'appeler à l'aide, sans réaliser que la voile du bateau était complètement à plat.

Raphaël le Panda dans la cabine du capitaine avait trébuché suite à l'onde de choc. Ça commençait à faire beaucoup de chutes pour lui dans cette histoire tout de même, mais en se relevant ... il vit Robot-Raphaël complètement grillé, et inconscient. Tous ses câbles s'étaient éteints, et n'émettaient plus la moindre étincelle.
"Oh bah il est cassééé, c'est dommaaage."
Raphaël balança le corps de Robot-Raphaël et les cendres du plateau d'incantations par la fenêtre, put constater qu'un trou béant avait bien été crée au niveau du bureau, puis repartit par le placard du bateau heureux d'avoir accompli sa mission : le bateau allait bien pouvoir naufrager.
Track Name: Le Camion Imaginaire
Raphaël le Panda avait entendu un gros bruit sourd derrière lui, comme si quelqu'un d'autre que lui était sur le bateau et avait cassé quelque chose. Il descendit de la vigie pour se diriger à l'arrière du bateau, où se situait une porte.
En ouvrant la porte, il découvrit une pièce encore plus luxueuse que l'étage où résidaient anciennement les bassinés. Cela devait certainement être la pièce où résidait le Requin Bassiné quand il était anciennement capitaine du bateau.
Un grand bureau était placé au centre de la pièce et
"Oooh nooon, il y a un gros trou dans le soool, je risque de couleeer !"
Effectivement, un trou béant avait été creusé aux pieds du bureau, et laissait entrevoir l'océan. À la moindre tempête, la pièce sera inondée, et le poids de l'eau pourrait coûter cher à l'ensemble du bateau.
"Il n'y a pas une seconde à perdre, je dois déclarer le siniiistre !"

Quelques heures plus tard, Raphaël était arrivé dans la salle d'attente chez l'assureur avec un constat à l'amiable bien rempli. Le-dit assureur était un petit monsieur barbu dont seule la tête dépassait du bureau.
"Bonjouuur !"
"Bonjour."
"J'ai eu un accideeent !"
"D'accord mais vous êtes qui ?"
"Je suis Raphaël le Pandaaa, vous avez pas suivi le cooonte ?"
"Mais de quoi vous me parlez ? Et vous êtes client chez nous ?"
"J'ai ramené un constaaat !"
"Bon très bien je lis ça ... alors `Localisation : Océan` c'est où précisément ?"
"Au milieu de l'eaaau !"
"D'accord ... `Véhicule : Bateau` alors je sais pas si on a des offres d'assurance pour ça. Vous êtes vraiment client chez nous ?"
"Ouiii, une fois je vous ai acheté un prospectuuus, je l'ai lu et je lui ai mis quatre étoiles sur Interneeet !"
"Bon on verra votre dossier après ... vous avez mis `Les voitures` comme nom de société d'assurance ?"
"Ouiii, c'est ce qu'on voit sur votre logooo !"
"Mais pourquoi vous avez coché toutes les cases de circonstances ?"
"Si je coche plus de cases, j'ai plus de chances de gagneeer !"
"Mais c'est pas une loterie, c'est un constat amiable !"
"Ah booon ? Pourtant le papier était rangé avec les tickets de tiercé au magasiiin !"
"Mais c'était quelqu'un qui l'avait pris et qui l'avait reposé au pif dans le rayon !"
"Ah booon ? Je croyais que c'était parce qu'on pouvait faire assurer les chevaux aussiii !"
"Et vous avez recopié les mêmes informations dans les champs du véhicule B !"
"Ouiii, comme ça vous avez déjà l'original et la copiiie, je pense à la planèèète !"
"Et c'est quoi ce croquis d'accident ?"
"Je me suis dessiné dessuuus, comme ça on voit que c'est chez moiii !"
"Mais on sait même pas ce qu'est l'autre véhicule !"
"Bah pour faire un trou comme ça, ça peut être qu'un camiooon !"
"Y'a un camion qui a percuté votre bateau au milieu de l'océan ?"
"C'était pendant l'heure de poiiinte, donc il y avait des bouchooons !"
"Mais vous l'avez vu votre camion avant de raconter n'importe quoi ?"
"J'étais en train d'appeler à l'aiiide, donc il doit être venu à moiii, et il a sûrement cassé le bateau sans faire exprèèès !"
"Et pourquoi il serait reparti alors ? Vous avez aucune logique ! Ça m'énerve ! Allez-vous-en !"
"Je n'ai pas dit mon dernier mooot ! Je vais retrouver ce camiooon !"

Plus déterminé que jamais, Raphaël était retourné au bateau et avait repris la mer, avant de réaliser ce qu'il venait de faire.
"Oh nooon, je viens de me reperdre au milieu de l'océaaan !"
Track Name: L'Archipel de Newton
En posant pied à terre, Raphaël le Panda se rendit compte que le territoire était en fait constitué de plusieurs îles. Chacune n'était composée que de récifs escarpés, et étrangement, des arbres dépassaient de l'eau à proximité. Mais le Panda n'eut pas le temps d'explorer les environs : il se fit accoster par un vieux gugusse aux cheveux longs qui hurlait de manière désemparée.
"AaaaAAaAaAaaAh !"
Croyant qu'il s'agissait d'un patois local, Raphaël tenta quelques mots.
"Aaaaah ! Aa-aaAAAh !"
Le gugusse n'avait pas noté la présence de Raphaël et continuait de geindre.
"AaAaaAAaAaAaah !"
Raphaël essayait toujours de communiquer.
"AaaaAa, aAaAAaa ?"
"AAaAAAAaaAaAah !"
"Aaaah ! Ah ah ! Aaaaaaaaa."
"Vous avez fini de vous fiche de moi ?"
"Aaah, mais vous parlez ma laaangue !"
"Mais oui pauvre benêt ! Vous voyez pas que je suis désemparé ?"
"Mais pourquoiii ?"
"Mon habitation a été submergée par les flots ! J'habitais sur une île, mais maintenant c'est un archipel !"
"Ah ouiii ! La poussée d'Archipeeelle ! Je connaiiis ! C'est avec ça qu'on fait flotter les ustensiles de jardinage dans l'eaaau !"
"Quoi ? Mais ... mais bof ! C'est Archimède, et c'est pas spécifique au jardin ses théories !"
"Aaah, on peut faire flotter autre chose que des rateauuux ?"
"Mais voyez plutôt ! C'est quoi le véhicule avec lequel vous êtes venu ?"
"C'est un bateauuu ! Je croiiis."
"Et vous trouvez pas qu'il flotte au moins un peu ?"
"Ça par exemple mais vous avez raisooon ! Vous connaissez les sciences physiiiques !"
"Un peu, je suis Newton !"
"Oooh, vous êtes l'ami d'Archipelle ?"
"Euh non, Isaac Newton c'était mon arrière-grand-père, moi je suis Maurice Newton, j'ai fait des sciences physiques, mais j'ai pas trouvé de travail dans le secteur, alors je vends des légumes depuis 75 ans, et d'ailleurs toute ma récolte est sous l'eau désormais."
"Oooh nooon, c'était quoi comme léguuumes ?"
"Des huîtres !"
"Mais c'est pas des légumes les huîîîtres !"
"Je suis Newton, je fais ce que je veux sur mon île ! Sur mon archipel !"
"Mais vous les vendiez à qui vos huîtres-léguuumes ?"
"À moi-même ! Je suis tout seul dans le coin, donc je peux dire que les huîtres sont des légumes si je veux !"
"Aaah, ça a du sens du couuup, vous avez renversé le système sur votre îîîle ! Archipeeelle !"
"Oui, mais ça sert plus à rien, je suis ruiné maintenant."
"Mais nooon, vu que vous êtes le seul habitant iciii, vous possédez déjà toutes les richesses qui reeestent, et ce sont celles du cœuuur ..."
"Oui mais le cœur ça se mange pas, contrairement aux huîtres."
"Ne vous en faites paaas, je vais vous aider à retrouver vos huîîîtres ! Vous avez qu'à chercher mon camion en compensatiooon ?"
"Un camion ? Au milieu de l'océan ?"
"Oui moi non plus j'ai pas compriiis."
Track Name: La Boule et les Phalanges
Les heures passaient et rien ne changeait, Raphaël le Panda était toujours perdu seul au milieu de l'océan dans le bateau du Requin Bassiné, et rien ne venait à sa rencontre.
"Je vais faire un jeu pour passer le teeemps !"
Ah ... bon d'accord, allons-y.
"Je suis heureux d'avoir pris ma boule avec moiii !"
Raphaël sortit une petite bille de métal de sa poche et la plaça sur le sol du bateau, puis craqua ses phalanges.
*crac*
"Alleeez, je vise un douuuze !"
Raphaël plaça sa patte gauche au sol, poing fermé et paume vers le sol, saisit la boule de sa patte droite, la plaça en hauteur au-dessus de sa patte gauche ... puis lâcha la boule, qui rebondit sur trois de ses phalanges.
"Oh zuuut, ça fait que huiit, j'avais oublié qu'on pouvait pas faire douze avec seulement cinq phalaaanges."
Mais Raphaël répéta la procédure alternativement avec chaque patte, sans jamais faire un meilleur score que six après onze rebonds, mais toujours en espérant faire douze alors que c'était physiquement impossible.
"J'aime bien ce jeuuu, parce qu'il est simple à mettre en place et à compreeendre !"

Et pourtant, trois jours avaient passé depuis que la partie avait commencé, et Raphaël n'avait toujours pas réussi à faire un douze.
"Je vais essayer avec une plus grosse bouuule !"
De sa poche, il sortit une boule de pétanque, qu'il fit tomber sur sa patte gauche.
"Aaaaaah !"
Raphaël s'était fait mal.
"Nooon ! J'ai réussi à faire un douuuze ! C'est pour ça que je criiie, j'ai gagnééé !"
Bon bah bravo.
"Merciii !"
Toujours personne n'était venu à la rencontre du panda dans l'océan néanmoins, et en plus, la boule de pétanque avait roulé jusque dans la cale du bateau.
"Mais c'est pas graaave, je vais la récupéreeer !"

Raphaël descendit à la cale, et vit la boule terminer son chemin dans une des flaques à pieds de bassinés ... mais en entrant en contact avec l'eau, une onde de choc se produisit ! Le bateau avait soudainement avancé de dix mètres et légèrement tourné à gauche.
"Oh choueeette ! Il y a du veeent !"
Non mais la voile est baissée, donc ça changerait rien.
"Ah tieeens, mais je devrais pas la hisser pour changer de zone d'océaaan ?"
Ah bah non, après l'histoire va avancer, les gens risquent de se passionner pour le récit.
"Ah zuuut, bon tant piiis."
Raphaël avança dans la cale et mit les pieds dans plusieurs des flaques, ce qui provoquait une onde de choc et un déplacement du bateau à chaque fois. Mais après avoir récupéré sa boule de pétanque et être remonté sur le pont du bateau, il se rendit compte que quelque chose avait changé ... il avait accosté sur une île !
"Oooh laaa laaa, une île a poussé au milieu de l'océaaan ! Quelle chance que j'aiii !"
Raphaël était la seule personne dans cette pièce à ne pas encore avoir compris le rôle du bateau.
Track Name: L'Hôtel des Philosophes
Afin de retrouver les huîtres de Maurice Newton, Raphaël se laissa couler au fond de l'eau, dans l'espoir de retrouver les cultures submergées. Ce fut à raison, car il trouva rapidement une grande bâtisse accompagnée d'un potager ... mais ce potager était vide.
Le Panda entra alors dans la grande bâtisse, et quelle ne fut pas sa surprise en tombant sur un parterre d'étranges gugusses qui avaient soit des barbes, soit des cheveux, mais jamais les deux, et tout le monde avait les bras croisés et l'air fâché.
"Bonjouuur !"
"Vous savez, la journée est une construction sociale, comme l'est la définition que l'on se fait du temps. Qu'est-ce que le temps au fond, si ce n'est une unité de mesure destinée à cimenter l'humanité ?" répondit l'un des gugusses.
"Aaah, vous êtes des philosooophes."
"La philosophie est une notion abstraite et généraliste que l'on donne à des courants de pensée, tant et si bien que sa définition-même ne peut être vague pour celles et ceux que l'on qualifie de philosophes." répondit un autre gugusse.
"Aaah, mais vous êtes quoi alooors ?"
"La pensée ne se limite pas à un terme particulier. Nous sommes peut-être des philosophes, mais vous l'êtes aussi. Ce siège est philosophe, cette table est philosophe, cette eau qui nous submerge est philosophe." déclara un troisième gugusse, car a priori chaque personne était limitée à une phrase par jour.
"J'ai rien compriiis, mais vous habitez dans un chouette endroit en tous caaas !"
"De tous temps, les personnes ont cherché logis en ce lieu, cet édifice avait vocation à en héberger bon nombre sous un même toit et de mêmes divers services. Car les personnes sont à la recherche d'endroits estimés sûrs par leurs compatriotes, et où se rassembler sous forme de société où la communication serait réduite à son plus simple appareil." récita un quatrième gugusse qui ferait un bon auteur sur les comptes des réseaux sociaux qui postent des phrases dans les images.
"Aaah, c'est un hôteeel !"
"Toujours la langue a permis de définir un nombre de termes toujours plus poussés et précis, définissant des normes de communication dans nos sociétés ubuesques pourtant emplies d'incompréhensions toujours plus présentes." argumenta un cinquième gugusse avec des mots comptant triple au Scrabble.
"Mais attendeeez, tout à l'heure j'ai croisé un autre type qui m'a dit qu'il était tout seul ici !"
"Maurice Newton ! La seule personne parmi nous qui souhaitait conserver une qualification par patronyme ! La seule personne qui a fini par quitter cette structure suite à nos désaccords ! La seule personne qui a estimé être toute seule sur cette île à force de ne pas être d'accord avec nous. Il a choisi de nous ignorer décemment." hurla un sixième gugusse sans que l'on sache vraiment pourquoi il hurlait.
"Ah booon ? Et sur quoi il était pas d'accooord ?"
"Personne n'est en accord avec qui que ce soit ici, nous avons toutes et tous des opinions différentes sur tout ce qui est assimilable à un sujet de discussion. D'abord, que peut-on qualifier de discussion ? Et pourquoi le mot discussion a été choisi pour qualifier un ensemble de paroles entre individus alors que l'on aurait tout aussi bien pu utiliser les mots arrosoir ou aberdeen-angus ?" lança un septième gugusse qui semblait être en désaccord avec lui-même.
"Booon, vous avez l'air de vous énerveeer, alors je vais vous laisseeer, j'ai des huîtres à retrouveeer !"
En sortant de l'hôtel, Raphaël se souvint du fait que les huîtres ne poussaient en temps normal pas dans un potager, mais sur des rochers. Il scruta alors les rochers sous l'eau et trouva rapidement les coquillages.
"Chiiic ! J'ai trouvééé ! Mais d'abord, je vais tomber inconscieeent !'
Malheureusement, étant sous l'eau depuis un moment, le Panda avait également oublié de respirer depuis un moment, alors il décida de se noyer.
"Glouglouglouglouglouuu ...
Track Name: ssh robot_raphael@257.74.2019.arf
ssh robot_raphael@257.74.2019.arf
Enter robot_raphael password :
o-u-i-i-i-7-1-M-3-7-R-4-V-3-1
Entrée.
Welcome to Ubuntu 74.04.7 LTS
Usage of /: 10% of 64.0TB
Memory usage: 5%
Processes: 644
35 packages can be updated.
0 updates are security updates.
root@robot_raphael_core:~#
apt install timetravel
Unable to find timetravel package.
apt install timetravel-browser
Already installed.
timetravel-browser
Bienvenue sur Google 2, faire une recherche.
"wikipédia la grande inondation année"
Résultats de recherche :
Annonce - Assurance habitation sinistre aquatique, découvrez nos offres pour couvrir votre
Résultat suivant.
Annonce - Bienvenue sur Wikipédia, une filiale de Microsoft, découvrez nos articles basés sur vos centres d'intérêt.
Résultat suivant.
Annonce - Le prosélytisme de Wikifreedia : quand l'insupportable campagne de dons se fait
Nouvelle recherche.
"wikifreedia la grande inondation année"
Certains résultats peuvent avoir été retirés conformément à une réclamation DMCA addressée par Wikipédia Co. Inc., consulter les détails de cette réclamation.
Résultats de recherche :
Annonce - La Grande Inondation - Wikipédia, une filiale de Microsoft.
Lire la suite.
La Grande Inondation - La Grande Inondation est une catastrophe provoquée par Raphaël le Panda en Pour lire la suite de cet article, veuillez choisir un plan d'abonnement
Batterie faible.
Onglet fermé.
Barre d'adresse : http3://grande-inondation-
Suggestions d'adresses.
http3://grande-inondation-mon-parquet-est-fichu.javel
http3://grande-inondation-investir-dans-la-catastrophe.biz
http3://grande-inondation-bateau-de-raphael-le-panda.glouglou
Entrée.
Voulez-vous vraiment voyager à cette adresse ?
Confirmer.
Attention : risque de sécurité !
Le certificat SSL du site a probablement expiré. Voyager à cette adresse risque de provoquer une suppression totale ou partielle d'un pan de l'espace-temps. Pour continuer, cliquez sur Ajouter une exception.
Ajouter une exception.
Voulez-vous vraiment ajouter une exception ?
Je comprends les risques.
Conditions générales d'utilisation.
1 - Le présent paragraphe a pour objectif de
Scroll Scroll Scroll Scroll Scroll Scroll Scroll Scroll Scroll Scroll Scroll Scroll Scroll Scroll Scroll Scroll Scroll Scroll Scroll
Accepter les conditions.
Voulez-vous vraiment accepter les conditions ?
Je comprends les risques.
Votre voyage est en cours d'instanciation, veuillez patienter et ne pas fermer l'onglet ... 10% ... 16% ... 41% ... 68% ... 89% ... 95% ... 95% ... 95% ... 100%.
Track Name: Le Débarquement du Robot
Quelque chose venait d’atterrir bruyamment sur l'un des sommets de l'archipel de Newton. Était-ce un oiseau ? Était-ce un avion ? Était-ce une météorite ? Et bien non, il s'agissait de
"Bonjou-u-ur ! Je suis Robot-Raphaël le Panda-a-a ! Je viens du futu-u-ur !"
Mais il n'y avait plus personne dans les environs.
"Oh no-o-on ! J'ai débarqué à la mauvaise épo-o-oque, je dois vérifier ma journalisatio-o-on !"
Une de ses oreilles se dévissa dans un bruit rigolo.
*ZZzzZZzzZZ*
Un petit papier en surgit, avec un autre bruit rigolo.
*Frtch Frtsch Frtch*
Robot-Raphaël lit le papier.
"Oh no-o-on, j'ai écrasé un chapitre avec mon voya-a-age, il est perdu à tout jamai-i-is, et je ne sais pas où est Raphaë-ë-ël !"
Effectivement, Raphaël n'était plus sous l'eau, et Newton et le bateau avaient disparu avec le chapitre 9 de ce conte. C'est bête.

Ayant oublié la technologie de son époque chez lui, Robot-Raphaël essaya dans un premier temps de fabriquer un satellite GPS dans l'optique de localiser Raphaël le Panda. Après avoir empilé trois grosses pierres et s'être rendu compte que ça ne marchait pas, il renonça.

Puis il fit un tour dans l'hôtel des philosophes pour demander de l'aide, mais la plupart des personnes qu'il croisa préférèrent débattre du libre-arbitre d'un robot, puis du libre-arbitre des humains, puis du libre-arbitre du concept de libre-arbitre, avant de se demander si les arbitres au foot étaient au final libres des décisions qu'ils prenaient.

Mais il trouva finalement de quoi fabriquer de la colle, et choisit d'assembler bout-à-bout les huîtres qui étaient encore dans les cultures de Newton. De la sorte, il espérait fabriquer un pont lui permettant de traverser l'océan, pour rejoindre un continent et espérer trouver des matériaux plus efficaces.

Plusieurs jours et plusieurs nuits durant, Robot-Raphaël pouvait coller des huîtres sans discontinuer. Du fait qu'il s'agissait d'un robot, nul système immunitaire ne lui imposait le sommeil, et il pouvait alors travailler chaque heure du jour et de la nuit, et pester ainsi après les gens qui n'en faisaient pas autant et qui en plus demandaient à être payés.
Il était au fil du temps parvenu à faire une perche d'huîtres longue de plusieurs centaines de kilomètres, et pour la première fois, il entendit "Aïe" de très loin : la perche avait percuté une personne de l'autre côté de l'océan.
"C'est par là-à-à !"
Robot-Raphaël posa la perche au sol, son pont était prêt, il pouvait marcher dessus et rejoindre la personne qui avait crié "Aïe" et lui demander de l'aide. Avec un peu de chance, c'est pas quelqu'un de rancunier.
Après 100 mètres de marche, la perche fut submergée par les flots de la marée qui avait subitement monté, et le bateau de Raphaël alla se cogner dessus.
Robot-Raphaël était tombé du pont, assommé par le choc, et commença à couler.
"Glouglouuu-glouglouuu-glouglouuu ...

Robot-Raphaël fut néanmoins sauvé avec la même méthode qui avait sauvé Raphaël au chapitre précédent. Mais j'ai pas plus de détails sur cette méthode vu que le chapitre a été écrasé. C'est bête.
Track Name: Le Bureau de l'Antéchrist
Raphaël le Panda arborait en permanence un sourire béat sur son visage, mais rarement il avait été aussi béat. Le Panda scrutait son homologue robot qui était monté à bord tout en étant interloqué.
"Ça par exeeemple, mais vous êtes moiii !"
"Pas tout à fai-i-it, je suis le Raphaël le Panda du futu-u-ur ! Et je viens pour sauver le mo-o-onde !"
"Oh la laaa, j'ai une sacrée descendaaance !"
"Pas tout à fai-i-it, mais si je vous explique comment je suis né-é-é, on va en avoir pour mille a-a-ans, et on a pas mille a-a-ans !"
"Ah ouiii, il reste que onze chapiiitres, il va falloir faire des elliiipses."
"Non mais je suis pas venu pour ça-a-a, je suis là pour couler le batea-a-au !"
"Ah booon, mais pourquoiii ?"
"Vous l'avez pas encore compri-i-is, mais en fait ce bateau est maléfi-i-ique, le Requin Bassiné l'a construit pour submerger le monde sous les eau-u-ux."
"Ah booon, mais comment un bateau peut provoquer des inondatiooons ?"
"Le Requin Bassiné se veut l'incarnation du ma-a-al, alors pour davantage coller à sa thémati-i-ique, il a volé un artefact maléfique dont on dit qu'il aurait appartenu à l'Antéchri-i-ist."
"Qui çaaa ?"
"L'antéchri-i-ist, un gugusse très mécha-a-ant."
"Oooh, quel dommaaage. Et c'est quoi comme artefaaact ?"
"Un burea-a-au."
"Mais c'est pas maléfique un bureaaau ! Du moins j'en connais pas des maléfiiiques."
"Et bien celui du capitaine de ce bateau en est u-u-un ! En réalité, il a répandu un maléfi-i-ice sur l'ensemble du bateau qui lui a fait pe-e-erdre son statut de véhicu-u-ule. Ce bateau ne peut pas se déplace-e-er !"
"Mais comment çaaa ? J'ai pourtant déjà voyagé quelque peu avec ce vaisseaaau !"
"Et bien no-o-on, il se trouve qu'une planche d'incantations se trouve sous le bureau de l'Antéchri-i-ist, qui a maudit l'ensemble du batea-a-au, faisant que ce n'est pas le bateau qui se déplace sur l'ea-a-au, mais l'eau qui se déplace autour du batea-a-au !"
"Sapristi de ça par exeeemple, mais c'est vraiment très particulier comme systèèème !"
"Et le problè-è-ème, c'est que mal utilisé-é-é, ce système peut dérégler les océans de manière catastrophi-i-ique, changer des îles en archipe-e-els, voire même submerger des contine-e-ents !"
"Aaah, mais ça fait vraiment peuuur !"
"Je me suis donc envoyé du futur pour empêcher une catastro-o-ophe, j'ai avec moi un livre magi-i-ique dont je dois faire réciter une page au hasard au capitaine du bateau devant le burea-a-au. Ça aura pour effet de détruire la pla-a-anche pour la rendre inutilisa-a-able, et de créer une brèche dans la coque du navire pour le coule-e-er à la prochaine tempê-ê-ête, et l'empêcher de tout catastrophe-e-er !"
"Oooh, mais c'est moi le capitaine désormaiiis !"
"Alors allons vite au burea-a-au ! Tene-e-ez, voilà le livre magi-i-ique !"
"Mais c'est un dictionnaiiire !"
"Oui-i-i, mais il est magi-i-ique !"

En se rendant dans la cabine du capitaine où était situé le bureau, Robot-Raphaël constata que la planche était déjà brisée et la brèche créée.
"Ah bo-o-on !"
"Ouiii, faites pas attention au trou dans le muuur, un camion m'est rentré dedaaans."
"Mais no-o-on ! C'est pas un camio-o-on ! Il n'y a que mon li-i-ivre qui puisse faire ce genre de trou-u-u, et j'ai fini de le fabriquer la semaine dernière dans le futu-u-ur !"
"Chiiic ! Ça veut dire qu'on a rien à faiiire !"
"No-o-on ! Ça veut dire que je suis arrivé trop ta-a-ard, et que je dois retourner dans le futu-u-ur pour recalibrer mon voya-a-age et avancer plus loin dans le passé-é-é pour détruire le burea-a-au !"
"Ouaiiis ! Non je rigole, j'ai rien compriiis !"
Track Name: Le Président des Horodateurs
Après quelques jours de voyage, Raphaël et Robot-Raphaël purent enfin retrouver Hertzenfoulchenheim un peu par hasard ! Par chance, un commerçant pouvait peut-être les aider dans leur quête compliquée impliquant l'espace-temps.
Ding Dong ! Les deux compères avait franchi le pas de la boutique ! L'endroit était une sorte de cabinet de curiosités ne comprenant que des horloges et des parcmètres. Au fond de la salle se situait un personnage de forme humanoïde, avec un parcmètre à la place de la tête justement. Les pandas le saluèrent en chœur.
"Bonjouu-ur !"
"Bonjour."
"Nous cherchons le Président des Horodateu-u-urs !"
"C'est moi."
"Mais voyooons, vous n'êtes pas un horodateur, vous êtes un parcmèèètre !"

Ça y est ! Les pandas avaient enfin terminé de purger leur peine de prison pour injure ! Pour fêter ça, leur première décision fut de revenir dans la boutique du Président des Horodateurs et de recommencer le dialogue comme si de rien n'était.
"Bonjouu-ur !"
"Bonjour."
"Nous cherchons le Président des Horodateu-u-urs !"
"C'est moi."
"Mais voyooons, vous
"Cette fois-ci c'est moi qui vais parle-e-r ! Nous souhaiterions embaucher votre peu-u-uple pour construire une machine à voyager dans le te-e-emps !"
"Ah, mais si vous voulez j'en ai déjà une des machines à voyager dans le temps."
"Ah booon ?"
"Et bien oui, je suis pas président pour rien figurez-vous. Tenez."
Le président tendit une espèce de petite boîte, semblable aux boîtes en alu qu'on utilise pour ranger les dosettes de café.
"Oooh, mais c'est une boîte pour ranger les dosettes de ca
"Ça ressemble à une boîte pour ranger les dosettes de café, ça a l'odeur d'une boîte pour ranger les dosettes de café, ça porte les inscriptions d'une boîte pour ranger les dosettes de café, et pourtant !"
"C'est une machine à voyager dans le te-e-emps !"
"NON ! C'est une boîte pour ranger les dosettes de café."
"Chiiic ! J'ai jamais réussi à avoir assez de points de fidélité pour me la payeeer !"
"D'acco-o-ord, mais est-ce qu'on peut voyager dans le temps ave-e-ec ?"
"Non."
"O-o-oh."
"SAUF !"
"A-a-ah !"
"Si vous remplissez la boîte à ras-bord. Le concentré d'arômes sera assez puissant pour infuser toute une zone et vous replonger dans l'atmosphère des cafetiers d'autrefois. Un véritable voyage dans le temps."
"Chiiic ! J'aime bien quand ça pue le vieux café partouuut !"
"PAR CONTRE !"
"Mais ne criez pas comme ça-a-a ! Vous me faites peu-u-ur !"
"Utilisez ce pouvoir dans un lieu clos, pour que le pouvoir du café ne se dilue pas où il ne devrait pas se diluer. Un placard par exemple."
"D'acco-o-ord !"
"PAR CONTRE !"
"Aa-a-aah !"
"L'utilisation de ce pouvoir risque de provoquer des anomalies dans le temps entre le temps où vous activez la boîte et la période dans laquelle vous voyagerez !"
"Ah ouiii, comme des chapitres qui changent de seeens ! On en a eu quelques uns depuis le début du cooonte !"
"Cela peut être plus grave encore ! Si quelqu'un vient à utiliser la boîte entre le temps où vous l'activez et la période dans laquelle vous voyagerez, les anomalies risquent de s'amplifier et de provoquer un désastre."
"Compri-i-is ! On l'utilisera dans un endroit caché-é-é !"

Les pandas payèrent la boîte et s'en irent en direction du bateau, mais ce qui devait arriver arriva : le bateau n'était plus là où ils l'avaient laissé, il avait disparu.
Track Name: De Mystérieux Boniments
"Euh je sais bien que vous ne pouvez pas me répondre pendant cette opération, voilà donc une occasion toute particulière de vous remercier ...
Euh vous remercier, pour cette idéologie crasseuse qui avait tout pour s'opposer à la notre pourtant. Euh amener les gens à se questionner sur des futilités, et euh aller jusqu'à détourner un autre véritable problème pour diaboliser toute une catégorie de la population qui n'avait rien demandé, seule une véritable incarnation du mal pouvait y parvenir.
Euh ça nous aurait posé problème dans un premier temps. Euh vous suscitez un engagement politique, en créant un problème, et vous faites croire à celles et ceux qui voudraient vous écouter qu'ils peuvent agir pour résoudre ce problème pourtant inexistant.
Euh mais pourtant, vous nous mâchez le travail. En constatant au fil du temps que ce problème est insolvable, le désespoir se crée chez celles et ceux qui voulaient vous écouter. Euh vous politisez des personnes non-politisées qui finissent par se dépolitiser de désespoir, et viennent à nos idées.
Euh c'est pourquoi votre perte n'est pas souhaitable. Vous agissez pour nous sans le vouloir. Euh c'est pourquoi nous voulons vous aider.
Euh c'est grave ce qu'il vous est arrivé. Nous connaissons également la douleur de la blessure mortelle, mais vous n'en êtes pas encore là. Vous êtes sauvable. Euh ce n'est pas agréable de se prendre un bateau dans le visage, encore moins de voir son couvre-chef encastré dans son crâne en conséquence. Euh mais que diriez-vous que l'on renverse la tendance, et que cette difformité vous devienne agréable, et mieux ! Vous rende plus fort.
Euh de par votre nature, votre corps possède déjà de nombreuses forces physiques, mais nous connaissons la formule pour augmenter davantage cette force, euh qui plus est avec le matériau encastré dans votre crâne : le plastique ! Le Plastique ! LE PLASTIQUE !
Requin Bassiné ! Reprenez vos forces ! Euh faites de votre difformité un pouvoir, et répandez votre idéologie nauséabonde, nourrissez le monde d'horreurs et de désespoir, afin que triomphe à l'avenir notre idéologie réaliste !"
Track Name: L'Île du Disco
Dès que les pandas eurent posé le pied sur l'île, le ciel s'assombrit, des lumières de toutes les couleurs surgirent d'un peu partout, et une musique de fond se fit entendre.
"Oooh mais quel charmant endroiiit !"
"Oui-i-i, c'est l'Île du Disco-o-o, elle ne paie pas de mine vue de loi-i-in, mais dès qu'on y prend place c'est la fê-ê-ête."
"Mais elle vient d'où cette musiiique ?"
"On ne sait pas tro-o-op. Elle est personnalisée en fonction des visiteu-u-urs, donc il doit y avoir une part de magi-i-ie."
"Chiiic ! Ça me rappelle la fois où j'ai tiré le quatre de carreaaau, et le magicien était dans l'embarraaas, parce qu'il faisait un tour avec une pièce de monnaiiie."
"Chu-u-ut ! La chanson va bientôt commence-e-er !"

Il était une foiiiiis.
La science a ouvert la voiiiiie.
Nous avons nourri les champs affamééééés.
Jusqu'à ce qu'ils ne puissent plus mangeeeeer.
Mais les potions que nous avions conçuuuuu.
Touchèrent les créatures sous teeeeerre.
Elles ont grandi d'une manièèèèère.
Que nous n'avions jamais vuuuuu.

Fascinante natuuuuure. Fascinante natuuuuure. Fascinante natuuuuure. Fascinante natuuuuure.
Fascinante natuuuuure. Fascinante natuuuuure. Fascinante natuuuuure. Fascinante natuuuuure.

Comment puis-je l'expliqueeeeer.
Aujourd'hui les choses ont changééééé.
Des ténèbres autour de nouuuuus.
Nul ne fait un bruiiiiit.
Mais quelle triste viiiiie.
Et tout le monde s'en fouuuuut.

Fascinante natuuuuure. Faites attentiooooon. Regardez-vouuuuus.
Fascinante natuuuuure. Faites attentiooooon. Regardez-vouuuuus.

Fascinante natuuuuure.
Faites attention. On ne les arrêtera plus. Vous ne pouvez y échapper. C'est trop taaaaard.
Regardez ce boxon. Tout est foutu. Nulle part on ne peut se réfugier. Quel cafaaaaard.

Fascinante natuuuuure. Faites attentiooooon.
Fascinante natuuuuure. Regardez-vouuuuus.
Fascinante natuuuuure. Faites attentiooooon.
Fascinante natuuuuure. Regardez-vouuuuus.
Fascinante natuuuuure.

"J'ai rien compris mais c'est vachement punchyyy !"
"Et bie-e-en, c'est toujours des paroles un peu crypti-i-iques, on doit les interpréte-e-er."
"Ça me fait un peu penser au requin et à ses gugusses au début de l'histoiiire, ils parlaient de l'écologie et des étrangers en même teeemps, ça n'avait aucun sens mais ça faisait peuuur !"
"Le Requin Bassiné-é-é !"
"Ouiii ! Il est aussi connu dans le futuuur ?"
"Oui-i-i, c'était l'inscription sur le batea-a-au, alors il l'a peut-être récupéré-é-é ! Alors allons vite à Hertzenfoulchenheim pour le retrouve-e-er !"
"Mais attendeeez, la chanson est pas finiiie."
"C'est pas gra-a-ave, c'est de la musique électroni-i-ique, ils répètent toujours la même cho-o-ose !"
Track Name: Les Méduses à Panneaux
Trois jours avaient passé, les Pandas avaient collé des avis de recherche un peu partout en ville, comportant la phrase "Avez-vous vu ce bateau ?" accompagnés d'une photo du bateau perdu, mais ils avaient oublié de laisser des coordonnées de contact, alors ça n'avait servi à rien.
En comprenant le souci après six jours, ils décidèrent de ne pas recommencer l'opération, et plutôt de repartir en mer dans l'espoir de retrouver le bateau. Une fois une barque louée chez un marchand, ils partirent vers de nouvelles contrées.
"Booon, du coup on cherche vers oùùù ?"
"Le bateau est potentiellement en train de flotte-e-er, donc tout endroit comportant de l'eau est suspe-e-ect !"
"Oooh ! Donc mon lavabo est suspect aussiii ?"
"Si c'est un très grand lavabo-o-o, c'est proba-a-able !"

Après quelques heures de navigation, ils se dirent que de surveiller les variations du niveau de l'eau pouvaient être une piste, vu que le bateau est capable de contrôler l'océan.
"Oooh, c'est pas bêêête !"
Et effectivement, après dix minutes, ils virent que l'océan était coupé par un mur d'eau bien droit de plusieurs mètres de haut, et seul le bateau pouvait faire ça.
"Ah ouiii, comme dans le jeu vidéo avec les cuuubes."
Le problème est qu'une barque n'était pas un moyen de locomotion étudié pour remonter les murs d'eau.
"Booon alors on fait quoiii ?"
Mais arrêtez de m'interrompre, ça va venir.
Je disais ... Robot-Raphaël mit ses fonctionnalités en alerte, et construisit un petit propulseur en un rien de temps pour projeter le bateau à la verticale et ainsi remonter le mur !
"Oooh, quelle belle facilité scénaristiiique !"

Quelques minutes de navigation plus tard, voilà qu'un ensemble de méduses flottaient à la surface, chacune d'entre elles avait un panneau de directions planté sur la tête.
"O-o-oh ! C'est la fameuse portion d'océan que les autorités locales avaient commencé à fléche-e-er !"
"Ah booon ? Mais ils indiquent quoi ces panneaaaux ?"
"Des directions vers une bonne dizaine d'endroi-i-its, l'idée c'était de faire comme le code de la rou-u-ute, mais dans la me-e-er. Mais ils ont abandonné l'idée après avoir posé une cinquantaine de pannea-a-aux, parce qu'ils se sont rendus compte que l'océan était très gra-a-and !"
"Oooh, quel dommaaage."
"Et rien n'est écrit sur les pannea-a-aux, parce qu'ils ont abandonné trop tô-ô-ôt. Du coup les gens qui passent demandent leur chemin aux méduses qui supportent les pannea-a-aux, parce qu'elles savent ce qu'elles devaient indique-e-er."
"Choueeette ! Je vais en interroger uuune !"
Raphaël se pencha vers une méduse.
"Bonjouuur ! Je suis Raphaël le Pandaaa ! Vous indiquez quoi comme directiooon ?"
"csdhfvcehfndshcfgsqfqkgdsfnicqozjdsqhdcsdojcdzoid"
"Ça veut dire `Île du Disco à 500 mètres par ici-i-i`, j'ai fait Méduse deuxième la-a-angue !"
"Wouaaah, mais quelle jolie laaangue ! On dirait quelqu'un qui a mangé du verre pilééé !"
"Et cette île est exactement ce qu'il nous fallai-i-it ! Allons-y-y-y !"
"Oh nooon, j'ai oublié mes habits de fièvre du Samedi soiiir !"
"C'est pas gra-a-ave, on y va pour connaître notre aveni-i-ir !"
"Mais voyooons, le disco c'est une musique du passééé."
"Et bien non comme quoi-i-i !"
Sur cette phrase de conclusion peu engageante, les pandas suivirent la direction indiquée par la méduse et partirent 500 mètres par ici.
Track Name: Le Zombie Glorifié
Bon nombre des abonnés du Requin Bassiné avaient disparu suite à l'accident de bateau survenu voilà maintenant quelques mois à Hertzenfoulchenheim, accident qui avait mené Raphaël le Panda à se perdre dans l'Océan, et le Requin et ses abonnés à se perdre un peu ailleurs.
Le Requin avait pris un sacré coup de bateau, un coup de bateau qui avait encastré la bassine qu'il portait sur sa tête dans son crâne, et propulsé l'ensemble du corps à des centaines de kilomètres d'ici.
Son corps était resté sans vie des jours et des semaines durant. Un temps au cours duquel les abonnés purent peu à peu se retrouver, et il fallut que celui qui retrouve le corps du Requin fréquente également des sites du dark ouebe, des sites Internet très dangereux dans lesquels on vend des criminels, où on consulte des vidéos de bombes de drogues, et où l'on apprend à peler des oignons avec des armes, ...
L'un de ces sites du dark ouebe gagnait de plus en plus en visibilité sur les moteurs de recherche, ce site décrivait la légende d'un gourou, composé de personnalités dont les corps étaient considérés comme inutilisables, mais dont les esprits avaient été fusionnés. Ce gourou était aujourd'hui à la recherche de puissances pour se venger ...
Cet abonné vit donc en cette petite annonce l'opportunité de sauver son idole du trépas. Il transporta son corps jusqu'à sa tanière, une cave sombre et secrète ...

Une cave située sous un magasin de concessionnaire automobile dans lequel s'étaient rendus Raphaël et Robot-Raphaël, qui avaient déjà commencé la conversation avec le vendeur.
"Bonjouuur !"
"Bonjour ! Vous venez pour une voiture ?"
"Nooon ! Pour un bateaaau !"
"Ah désolé monsieur, nous n'en avons pas, mais je peux vous proposer ce nouveau modèle de citadine qui fait tic-tic-tic quand on met le contact et qui ne démarre pas !"
"Cela ne nous intéresse pa-a-as ! Il y a un groupe d'hurluberlus qui sera connu dans le futu-u-ur qui se réunit en ce moment dans votre ca-a-ave."
"Ah bon ? Mais c'est mon fils et ses amis ! Ils tiennent un club secret dans le sous-sol oui, et je leur apporte parfois leur jus d'orange préféré !"
"Chiiic ! Vous avez du jus d'oraaange ? J'en veux bien aussiii !"
"Il faut qu'on voie votre fi-i-ils, il pourrait peut-être nous aider à trouver le bateau qu'on che-e-erche !"
"Bon, si vous le dites, je vais voir s'il connaît ça ... O ! O, viens ici, des pandas veulent te parler !"
Un jeune homme surgit de la porte au fond de la pièce, il portait une bassine sur la tête et hurlait déjà pour signifier son arrivée.
"Gloire à la bassine !"
"O, ces gens cherchent un bateau, tu en aurais vu un par hasard ?"
"Oui, c'est le vaisseau du Requin Bassiné ! On l'a rangé dans le jardin !"
"Ah ces enfants, ils ont de sacrées activités. Vous voyez l'autre jour ..."
Mais plus personne n'écoutait le concessionnaire, les pandas étaient déjà entrés dans le jardin.

Une sacrée scène attendait le duo dans le bateau, la pièce où des petites flaques avaient été creusées regorgeait de gugusses avec des bassines sur la tête. Il était 18 heures, tous regardaient la nouvelle vidéo du Requin Bassiné, qui revenait sur Internet après plusieurs semaines d'absence. Le requin avait l'air mal en point, et ne pouvait ni articuler, ni tenir debout de manière stable. Cela n'empêchait pas ses fans de crier à sa gloire à chaque moment de vide, c'est à dire tout le temps.
"Gloire à la bassine ! Gloire au Requin Bassiné, contre notre société ! Gloire à la bassine ! Gloire au Requin Bassiné, contre notre société !"
"Vous faites sacrément peuuur !"
"Ne vous préoccupez pas d'eu-u-ux ! Venez vi-i-ite, j'ai installé la machine à voyager dans le temps dans un des placa-a-ards, on a perdu trop de te-e-emps !"
Robot-Raphaël tira Raphaël par le bras dans le placard, ferma la porte, et espéra que la machine allait fonctionner, et vite ! Car ça puait déjà trop le café dans ce placard.
Track Name: L'Incroyable Double-Flux
En sortant du placard du bateau, Raphaël put constater avec plaisir qu'il était revenu dans le temps présent à la bonne époque. Ce qu'il put constater avec moins de plaisir néanmoins, c'est que l'espace-temps avait été plié.

Hertzenfoulchenheim et l'ensemble de l'Univers Feuillu l'entourant avaient subitement été segmentés d'après un motif de rayures d'un mètre de large : la moitié de l'espace se déroulait bien à l'époque présente, mais l'autre moitié semblait avoir vieilli d'une bonne centaine d'années, dans une forme de chaos indescriptible, et en plus il y faisait nuit. Un mètre de distance était détruit, au mètre suivant ça allait, puis il y avait un mètre de nuit, puis un mètre de jour, et puis ainsi de suite ... deux flux d'espace-temps cohabitaient comme dans un sandwich. Il faisait aussi un peu plus chaud dans le futur, et la chaleur se répercutait sur le climat du temps présent.
La vidéo du Requin Bassiné était toujours diffusée sur l'écran du bateau, regardée par ses abonnés, et par chance, elle était sous-titrée ! Pas pour s'ouvrir à un plus large public, mais parce qu'on comprenait vraiment rien à ce que racontait le Requin. Du coup je vous lis ça :

"Au moment où vous visionnez cette vidéo, vous devriez déjà avoir remarqué un changement dans vos vies. Aujourd'hui mes bassinés, on a gagné ! Il se trouve qu'un duo de comiques a voulu faire un voyage dans le temps dans un des placards de notre bateau, pour revenir dans une version passée du bateau. Ce qu'ils ne savaient pas, c'est que leur machine à voyager dans le temps resterait accessible dans le placard tout au long de leur voyage, entre le moment présent et le passé.
Après être revenu d'entre les morts, j'ai pu reprendre possession du bateau grâce à vous les Bassinés ! Je ne vous féliciterai jamais assez de l'avoir finalement retrouvé au port d'Hertzenfoulchenheim, et gardé pour moi jusqu'à mon retour ! J'ai donc retrouvé la machine à voyager dans le temps et analysé son fonctionnement, et pu mettre au point une technologie qui allait nous permettre d'atteindre notre but au plus vite.
Pourquoi se contenter d'un bateau capable de manipuler le niveau des océans, alors que l'on peut faire en sorte de couper l'univers en deux flux distincts, de manière à en faire avancer la moitié de cent ans, à une époque où le climat aura fait fondre les glaces. La fracture ainsi créée répercute le climat du flux du futur à notre flux d'époque contemporaine, et accélère d'autant plus efficacement la fonte des pôles.
Et voilà, nous avons réussi. Les écologistes ont échoué. Maintenant, ils seront bien contraints de nous écouter, et de se pencher sur la guerre de civilisation qui nous guette, nous devons plus que jamais préserver notre identité et notre culture, surtout en ces temps de crise où les populations de l'univers entier n'auront plus de logis et afflueront donc vers nous."

"Mais c'est complètement stupiiide !"
Raphaël le Panda avait involontairement interrompu la concentration des Bassinés, qui se retournèrent tous pour le dévisager.
"Vous avez en fait aggravé la situation qui vous posait problèèème. Les gens étaient déjà obligés de quitter leurs habitations parce qu'ils risquaient d'y mouriiir, et vous avez fait en sorte que leur mort soit garantie s'ils restaient chez euuux. Ça n'a pas de seeens !"
Pour la première fois de sa vie, Raphaël trouvait qu'une situation était absurde.
"Vous auriez pu profiter d'avoir le contrôle de l'espace-temps pour vous trouver un petit coin sympaaa, un endroit où vous embêteriez persooonne et où personne vous aurait embêtééé."
"ÇA PEUT ... S'ARRANGER ..."
Le Requin Bassiné avait descendu les escaliers pour rejoindre ses troupes. Il faisait encore plus peur désormais. Un système électronique avait été greffé simultanément à son crâne et à sa bassine crânienne. Ses yeux étaient injectés d'un rouge vif, ses muscles et sa taille faisaient le triple de leur masse passée ... il était devenu l'incarnation du mal de ses vidéos ... Mais il avait quand même du mal à marcher et à parler.
"BASSINÉS ! ... IL EST TEMPS DE FONDER UNE NOUVELLE SOCIÉTÉ ... LOIN DE CE CHAOS ... MAIS PROCHE DE NOS RACINES ET DE NOS ANCÊTRES ... CAR C'ÉTAIT MIEUX AVANT ..."
Dans un ultime effort, le requin claqua des doigts, ce qui provoqua un très grand flash.
Track Name: Le Fléau des Vérandas
Nous sommes en 50 avant Jean-Crémaillère. Tout l'Univers Feuillu est occupé par les chasseurs d'appartements ... Tout ? Non ! Un village peuplé d'irréductibles campeurs résiste encore et toujours à l'envahisseur. Et la vie n'est pas facile pour les garnisons d'agents immobiliers des camps retranchés de Crémaillèrum, Appartementum, Maisonum et Stéphaneplazum ...

Comme en chaque matinée, Raphaëlix le Panda allait à la rencontre des sangliers dans la forêt. Pas pour les chasser, mais pour converser de la pluie et du beau temps avec eux.
"Bonjouuur ! Par Toutatiiis !"
"gruik"
"Il fait beauuu aujourd'hui, vous ne trouvez paaas ?"
"gruik"
Les sangliers ne possédaient pas la meilleure conversation au monde.
En rentrant au village après sa petite causette, Raphaëlix fut néanmoins surpris de tomber sur une troupe d'agents immobiliers menée par le centurion Requinbassinus !
"Chic chic chiiic ! Des agents immobiliiiers !"
Depuis quelques jours, les troupes d'agents étaient passées à l'offensive, et bâtissaient des vérandas tout autour du village et dans la forêt l'entourant. Raphaëlix alla à la rencontre du centurion.
"Bonjouuur ! Par Toutatiiis !"
"AH AH, MAUDIT CAMPEUR ! BIENTÔT TU SERAS FORCÉ DE CONSTATER QUE LES VÉRANDAS SONT TOUT DE MÊME DES DISPOSITIONS TRÈS CONFORTABLES, ET TU QUITTERAS TON VILLAGE RÉTROGRADE POUR Y LOGER !"
"Ah booon ? C'est habitaaable ?
"MAIS ... MAIS BIEN SÛR ! VOUS PENSIEZ QUE C'ÉTAIT POUR QUOI FAIRE ?"
"Et bien ça ressemble à des verres de limonade géaaants, du coup j'ai pensé que vous alliez faire des stands de limonaaade !"
"MAIS NON ! NOUS NE BUVONS QUE DE LA CERVOISE PAR JUPITER ! ET PUIS CE N'EST PAS LE SUJET, VOUS VOUS INSTALLEREZ TOUS DANS DES VÉRANDAS DE GRÉ OU DE FORCE !"
"Mais c'est pas possiiible, vous ne pouvez pas forcer les gens à déménager comme çaaa, on est une grande famille dans le villaaage !"

Alors qu'il récitait cette phrase, un court bruit sourd se fit entendre, comme si l'espace-temps était soudainement défectueux. Tout le monde était subitement sonné. Raphaëlix avait perdu sa moustache, et Requinbassinus avait soudainement une bassine encastrée dans le crâne, son volume avait triplé, et il articulait et tenait difficilement debout.

"... MAIS ... CE N'EST PAS ÇA ... QUE ..."
"Oooh ! Comme c'est joli iciii !"
"MAIS ... MON ANCÊTRE ÉTAIT ... CHASSEUR D'APPARTEMENTS ? ... PAS CAMPEUR ?"
"Ah bah à cette époque il y en avait beaucoup tout de mêêême !"
"MAIS NOS ANCÊTRES ... ÉTAIENT DE GLORIEUX CAMPEURS ! ... NON ! ... LES CHASSEURS ONT ENVAHI ... LA RÉGION ! ... DES ENVAHISSEURS ... DES ÉTRANGERS !"
"Faut pas le prendre comme çaaa, et puis c'est pas pareiiil, les chasseurs d'appartements faisaient une guerre de territoiiire, les étrangers de notre époque cherchent juste une terre d'accueiiil !"
"NON ! ... MON ANCÊTRE ! ... POURQUOI VOUS ÊTES ... LES CAMPEURS ONT FIÈREMENT DÉFENDU ... ET VOUS ... VOUS ÊTES UN COSMOPOLITE !"
Dans un ultime effort, le requin claqua des doigts, ce qui provoqua un très grand flash.
Track Name: La Tempête et le Café
Le voyage dans le passé était terminé, Raphaël et le Requin Bassiné étaient revenus dans leur époque à moitié, vu que l'autre moitié se déroulait toujours dans le futur de manière zébrée.
"Oooh, c'est déjà finiii, quel dommaaage !"
"..."
Le Requin Bassiné ne pouvait plus répondre, le système électronique greffé à sa bassine crânienne avait grillé. Toutes ses fonctions vitales avaient lâché.
"Oh nooon, il est mort sans avoir réparé son bazaaar."
Beaucoup de Bassinés n'en eurent au final pas grand chose à fiche de la situation. Pour eux il était temps de rentrer à la maison. O, le fils du concessionnaire était toujours là néanmoins, et c'est lui que Raphaël choisit d'interroger.
"Ooo !"
"Non, c'est O avec une seule voyelle."
"Pourquoi plus personne cherche à sauver votre patrooon ?"
"Vous avez pas suivi sa dernière vidéo ? Il a dit qu'avec son dispositif de survie, il pouvait faire un voyage dans le temps et comptait y aller avec nous, mais qu'il pourrait pas faire marche arrière. Du coup vu qu'il a essayé de le faire quand même, son machin il a sauté et lui avec."
"Oooh ..."
"Non, c'est O avec une seule voyelle je vous ai dit."
"Nooon, c'était une interjectiooon."

Bien que l'espace-temps soit désormais divisé en deux, que la fonte des glaces soit désormais accélérée, et que l'apocalypse soit désormais imminente, les habitants d'Hertzenfoulchenheim continuaient de vaquer à leurs occupations, dépités. De toutes façons on pouvait pas faire grand chose. Y'en avait bien un de temps en temps qui était emporté par un cyclone qui s'improvisait sur le passage mais sans plus.
Raphaël se sentait néanmoins triste de voir l'Univers Feuillu s'effondrer, et réfléchissait à un moyen de renverser la tendance, en invoquant pour cela les meilleures idées qu'il ait jamais eu :
"Je saiiis ! J'ai plein de chaussettes neuuuves ! Si je les secoue, ça fera de la neige et ça va reconstituer la banquiiise !"
Non pas celle-là.
"Je saiiis ! On peut isoler toute la glace dans des congélateuuurs pour éviter la montée des eaaaux !"
Pas celle-là non plus.
"Je saiiis ! Je peux utiliser le bateau pour tenter de ranger l'océaaan !"
Là on a une piste.

Raphaël décida donc de se précipiter vers le bateau du Requin Bassiné ... qui était en train de couler.
"Oh zuuut, c'est vraiii, on avait planifié son naufraaage."
Et oui, la partie futuriste de l'espace-temps ayant un climat chaotique, elle provoquait de régulières inondations et des destructions occasionnelles au bateau qui se fragilisait de plus en plus. Il n'allait certainement pas pouvoir tenir le temps de ranger tout un océan, Raphaël devait à nouveau avoir une excellente idée.
"Je saiiis ! Je vais plier tout l'Univers Feuillu en accordéooon, comme ça y'aura plus de zébrures d'espace-temps qui se mélangeront !"
Non mais vous le faites exprès ou
"Je saiiis ! Je vais reconfigurer la machine à voyager dans le café pour combler les brèches du teeemps ! Et je vais aussi manipuler l'espace pour désinonder le bateau pour voyager plus viiite."
... oui c'est une meilleure approche.

Raphaël se munit de la boîte à dosettes de café et se précipita vers le Président des Horodateurs dont la boutique était pas si loin que ça.
"Bonjouuur ! J'aimerais sauver le monde avec ce machiiin !"
Circonspect, le Président saisit la boîte et l'emporta avec lui en arrière-boutique, en marmonnant quelques mots.
"Il va me falloir beaucoup de café ..."
Track Name: Conduire l'Océan (Partie 1)
Raphaël le Panda est sorti de la boutique du Président des Horodateurs, avec une boîte à dosettes de café plus imposante que jamais, comprenant tellement de dosettes de café, que le contenu de la boîte avait dépassé en densité une boîte de dosettes de plomb, car oui ! Des personnes boivent du plomb au petit déjeuner à la place du café.
Sans plus tarder, Raphaël replaça la boîte à dosettes dans le placard du bateau et remis en marche son mécanisme, patienta quelques minutes, que l’odeur du café empeste la zone et le transporte dans le passé, ...
Track Name: L’Arithmétique en Fromages
Nous sommes 30 ans en arrière, une madame était en train de donner un cours de mathématiques à ses élèves dans un amphithéâtre. Sur son pupitre se situait un très beau plateau de fromages de natures variées.
"Alors, j’ai un gorgonzola, une tomme des Pyrénées, et un Saint-Nectaire, combien de fromages ai-je ?" demanda l’institutrice.
"Onze !" répondit un élève très sûr de lui.
"Non, nous n’en avons plus aucun, parce qu’ils sont hors du réfrigérateur depuis trois jours et ne sont donc plus comesti
Le bateau de Raphaël avait soudainement fini son bond dans le temps pour s’encastrer dans le mur de l’amphithéâtre dans un fracas assourdissant.
"Bonjouuur ! Vous sauriez comment reconstituer l’espace-teeemps ?" demanda Raphaël.
"Euh … bonjour … je pense qu’il faut voir ça dans le chapitre de la théorie des fluides." répondit l’institutrice.
"Aaah, mais ça tombe bieeen, j’en vois sur votre bureaaau !" s’exclama Raphaël en désignant les fromages qui avaient fondu depuis le début du cours.
"Euh oui, si vous voulez, vous pouvez partir avec, j’en ai plus l’utilisation …"
"Chiiic ! Je les embaaarque !"
Raphaël se saisit des jus de fromages et repartit avec sans demander son reste. En repartant avec le bateau, il avait laissé un trou béant dans l’amphithéâtre qui de nos jours est encore ainsi, car l’établissement n’a jamais reçu de subventions pour le réparer.
Track Name: Trop Rapide vers la Cathédrale
Raphaël et son bateau s’étaient matérialisés au milieu des flots, en pleine tempête mais très proches d’une côte. Un bâtiment se dressait très haut au loin, pensant qu’il s’agissait d’un phare, le Panda chercha à s’en approcher. Mais il avait encore du mal à conduire l’océan en comprenant ce qu’il faisait avec le bateau. Avant c’était surtout Robot-Raphaël qui conduisait mais du coup il est plus là alors c’est bête.
Sans savoir trop ce qu’il faisait, Raphaël mettait alternativement les pieds dans diverses flaques du bateau, ce qui provoquait des vagues dans tous les sens. Il parvenait à se rapprocher de la structure, et put distinguer les traits d’une cathédrale en cours de construction, mais naviguait systématiquement trop vite et n’importe comment, et partait dans le sens opposé à peine rapproché de l’édifice.
"C’est pas facile d’être un mariiin !"
Il essaya d’accoster durant une bonne journée, sans jamais y parvenir. Les ouvriers avaient cessé le travail pour assister à la scène, puis s’étaient rapidement enfuis, pensant à une attaque des germains.
À un moment, Raphaël en eut assez, et saisit une corde dans un des placards du bateau et la lança vers la côte en espérant saisir un truc. Il y parvient après trois essais, il avait pu saisir une caisse à outils.
"Bon bah on fera aveeec." s’exclama-t-il avant de partir vers une nouvelle destination.
Track Name: Les Buissons à OVNI
Plusieurs ères paléolithiques s’étaient écoulées depuis notre époque, tant et si bien que le bateau ne put amerrir nulle part, il n’y avait plus d’eau dans un futur lointain. Raphaël devait trouver quelque chose à tirer du périmètre autour de lui.
Toute végétation avait cessé de pousser … sauf les buissons, qui avaient survécu, et pour cause, des trucs y avaient élu domicile. On savait pas trop ce que c’était, ça pouvait sortir des buissons en question et s’envoler, mais l’apparence de ces choses était indescriptible.
"J’en fais quoi alooors ?"
Bah je sais pas moi, vous êtes parti pour piquer des trucs un peu partout depuis tout à l’heure, vous voulez pas essayer ici ?
"Mais je sais pas comment les impliquer dans la reconstructiooon. Les outils ça sert toujouuurs, et le fromage fondu peut coller des truuucs. Mais ça je sais paaas."
Ah mais vu que ce sont des trucs, on peut les coller.
"Oooh, pas bêêête !"
Raphaël se saisit de trois machins et repartit dans une autre époque.
Track Name: Le Navigateur du Chapiteau
Il pleuvait fortement dans cette nouvelle époque, ce qui tombait bien pour le bateau, car il pouvait naviguer un peu partout. Et le hasard a voulu qu’il navigue sur les flots de pluie s’écoulant sur le toit d’un chapiteau usagé. Il s’agissait là d’un grand chapiteau de la banlieue d’Hertzenfoulchenheim qui semblait à l’abandon.
Raphaël posa pied à terre pour l’explorer. L’intérieur ressemblait à un cirque abandonné, des affiches déchirées en tapissaient l’intérieur, des affiches parlant d’un funambule, de chameaux et de saltimbanques. Et c’est bien tout ce qu’on y trouvait. Tout le matériel avait disparu, comme si toutes les personnes ayant pu fréquenter le cirque à une époque l’avaient quitté.
Le Panda ressortit bredouille du chapiteau, et remarqua une pancarte à l’extérieur, indiquant le message "Votre concessionnaire en ville ici prochainement.", puis il s’en souvint : il avait voyagé quelques années en arrière, avant que le magasin du concessionnaire automobile n’ouvre à cet emplacement, avant que le chapiteau qui était à cet emplacement ne disparaisse subitement un après-midi.
Et maintenant il avait compris : c’était lui qui avait volé le chapiteau, dans l’espoir de tirer quelque chose de la toile cirée. Du moins … il allait le voler maintenant pour l’emporter avec lui plus tard. Je sais pas si vous suivez toujours.
Track Name: L’Aigle Marin
Ouille ouille ouille, Raphaël était cette fois en bien mauvaise posture, il était au milieu de l’océan à une époque inconnue et au milieu d’une tempête déchaînée ! En tentant de manœuvrer le bateau et le café, il ne faisait qu’empirer la situation, et faisait des loopings dans l’eau, ses voiles se déployaient et faisaient voler le bateau tel un aigle ! Le panda choisit donc de se laisser porter et de hurler de peur jusqu’à la fin du chapitre.
"Aaaaa ! Aaa aaa aaaaaAAAA ! A aa aaa aaaaaaaaaaaaaaaaaa ! AAAAAAAAAAAAAAAAAAaaaa ! AaAaaaaAaaaaaaAAAa ! Aaaaaa aaaa aa, aaa aaaaa a AAAA ! Aaaaaaa … aaa … AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !"
Le bateau était à cent mètres au-dessus du sol, s’était placé perpendiculairement par rapport à l’eau, l’aigle en piqué allait s’écraser dans un instant dans un ultime fracas, et Raphaël allait pousser un ultime cri.
"AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA"
Track Name: La Dernière Rétrogradation
Le bateau avait été détruit par les vagues, la boîte à dosettes brisée par le choc, mais cet ultime choc avait relâché les dosettes de café surcompressées, dépressurisant la densité de la boîte, et provoquant un ultime voyage dans l’espace-temps … à Hertzenfoulchenheim, la veille de l’ouverture du festival de l’été d’Hertzenfoulchenheim, fin Avril, demain. Demain, Raphaël allait rencontrer le Requin Bassiné et commencer son aventure.
"Oh bah ça c’est une sacrée chaaance !" s’exclama Raphaël qui avait survécu au choc, et qui avait gardé son jus de fromage, ses outils, ses trucs et sa toile de chapiteau.
Mais il n’y avait désormais pas d’espace-temps à réparer avant plusieurs mois, et le Panda ne pouvait agir sur les événements qu’il avait déjà vu se dérouler depuis le début de l’aventure, parce que l’espace-temps fonctionne comme ça dans ce Conte.
Du coup, il choisit de profiter de l’été et de partir en vacances au ski nautique à la montagne jusqu’à la fin du monde.
Track Name: Ne pas Conduire l’Océan (Partie 2)
De longs mois s’étaient écoulés, mais enfin le bateau du Requin Bassiné et la boîte à dosettes de café avaient commencé leur voyage à travers l’espace-temps. C’est ce moment que choisit Raphaël le Panda pour entamer ses travaux : il fit le tour de l’Univers Feuillu dans un autre bateau (qui lui était un bateau tout à fait normal) pour appliquer ce qu’il estimait être une solution.
Pour survivre en milieu hostile, les trucs devaient avoir des propriétés particulières. Donc Raphaël les découpa et les lissa avec les outils des ouvriers de la cathédrale, et les appliqua sur les bandes de futur en espérant que ça fasse quelque chose. Pour que les trucs restent en place, il les avait mélangé au jus de fromage de l’institutrice pour faire office de colle. Et pour que ça passe inaperçu, il avait recouvert le tout de grandes bandes de la toile du chapiteau. Les parties se déroulant dans le futur de l’Univers Feuillu étaient ainsi entièrement recouvertes de toile, et les habitants contemporains de notre histoire pouvaient continuer de vaquer à leurs occupations sans se faire importuner par les propriétés chaotiques d’un futur qui était désormais planqué sous le tapis.
"Youpiii, ça maaarche !" constata Raphaël, en estimant que les bosses d’air qui se formaient parfois brusquement et régulièrement sous la toile avant de se résorber n’étaient pas dangereuses. Le panda rentra ensuite chez lui pour s’occuper de ses plantes vertes.

"Euh nous avons RÉUSSI. Euh grâce à notre nouveau CONTRIBUTEUR nous sommes à nouveau parvenus à PROUVER qu’il fallait accepter la détresse … Euh VOYEZ comme la solution proposée par ce BENÊT s’avère être au final une RUSTINE. Euh nous ne POUVONS PAS agir sur une si grande échelle, il nous faut ACCEPTER l’inéluctable. Je ne pense PAS qu’il euh s’en soit vraiment rendu compte, mais par l’intermédiaire de sa solution MINABLE, il a préféré IGNORER le problème plutôt que d’essayer de le résoudre. Et euh il a RAISON !
Euh plus que JAMAIS, acceptez vos PÉPINS, acceptez vos TRACAS. Qu’importe le nom que vous leur donnez, vous n’échapperez de toutes façons pas au DÉSASTRE CLIMATIQUE qui vient à nous, le RÈGNE DE L’EAU CHAUDE, NOTRE RÈGNE."

If you like Raphaël le Panda conduit un Océan, you may also like: